Industrie

Ce glossaire n’est pas exhaustif mais nous espérons qu’il vous permettra de comprendre les principales caractéristiques techniques des lampes (ampoules) et luminaires afin de pouvoir les comparer et faire le meilleur choix pour votre utilisations et dans vos conditions d’exploitation.

Retrouvez nos autres offres métiers sur la page Le Lighting Spécialiste Français de notre site https://www.novalamp-france.fr

Pour revenir sur la page produits industrie, merci de suivre ce lien …

Unité de mesure exprimant l’intensité du courant électrique.

Bloc électrique ou électronique servant à alimenter et à amorcer les lampes fluocompactes ou des tubes fluorescents. Il est installé entre l’arrivée du courant et la/les douille(s) à alimenter.

C’est l’unité de mesure de l’intensité lumineuse (définition plus bas). 1 candéla équivaut à 1lm/1sr (lumen/stéradian).

Marquage de Conformité Européenne qui signifie que le produit répond à toutes les exigences de chacune des directives qui lui sont applicables. Il doit être présent sur les étiquettes de conformité produits avec le sigle suivant :

Marquage CE

L’appareil possède une isolation fonctionnelle et les parties métalliques sont reliées à un fil de terre. En cas de défaut d’isolation, si vous le touchez il va se créer un « courant de défaut » qui déclenchera le disjoncteur et assurera votre sécurité (exemple :
projecteur extérieur). Il est repérable par ce logo :

Classe I

L’appareil possède une isolation renforcée. Cette double isolation évite la mise à la masse de l’appareil et l’apparition de tension de contact en cas de défaillance. Dans ce cas, la prise de l’appareil ne possède pas de broche de terre (exemple : dalles, hublots). Le logo est :

Classe II

Ce sont des appareils de classe 2 fonctionnant en Très Basse Tension de Sécurité (TBTS). C’est un transformateur qui assure l’abaissement de la tension.
Les appareils de classes 1 sont à réserver au salon, salle à manger, bureau, chambres. Alors que vous pouvez utiliser des appareils de classes 2 et 3 même dans les pièces humides de la maison, cuisine et salle de bain. Ils sont identifiables par ce sigle :

Classe III

Elle permet d’avoir un aperçu de la répartition de l’éclairement (définition plus bas) d’un luminaire dans l’espace.

C’est la prtie de la lampe (ampoule) qui se fixe sur la douille (définition plus bas) et lui permet de recevoir le flux électrique nécessaire à son fonctionnement.

Quelques exemples de culots :

Culot

DALI signifie Digital Adressable Lighting Interface ou interface d’éclairage adressable numériquement. Ce protocole permet de transmettre des données dans les deux sens, ce qui signifie que l’appareil de commande peut envoyer l’état souhaité au driver qui peut à son tour communiquer sa situation à l’appareil de commande. 

C’est une écotaxe correspondant au montant qui sera dépensé pour recycler le produit en fin de vie. Les produits concernés sont repérables par le logo de la poubelle barrée sur l’emballage signifiant qu’il ne faut pas jeter le produit avec les ordures ménagères. Depuis le 1er janvier 2022, la DEEE des lampes fluorescentes et iodures métalliques est de 0.13€ht et celle des produits LED de 0.10€ht.

Tous les produits qui fonctionnent en infrarouge (IR) émettent des impulsions de lumière avec une longueur d’onde infrarouge, tandis que la radiofréquence (RF) émet des ondes radio. Les deux technologies fonctionnent de la même manière,
mais il faut savoir qu’avec la radiofréquence, la portée de la détection est plus grande et elle peut traverser les murs.

C’est une partie du luminaire ou un accessoire (exemple d’un profilé pour les rubans LED) souvent en aluminium qui évite un contact direct entre la LED et le support pour éviter l’échauffement et donc la fin de vie prématurée du composant.

Accessoire qui assure le contact électrique avec la lampe (l’ampoule ou le tube) et l’alimentation électrique.

Les LED doivent être contrôlées avec un courant continu constant, nécessitant une tension relativement faible. Ils peuvent également être utilisés pour faire varier l’intensité lumineuse des luminaires LED. Les modules  LED fonctionnement le plus couramment en 12V, 24V ou 48V.

Des durées de vie sont annoncées pour les luminaires LED et les lampes LED, c’est une valeur assignée théorique au produit mais elle ne permet pas d’apprécier la longévité des luminaires et lampes LED. Il faut rajouter deux critères pour véritablement mesurer cette durée de vie : Le facteur de maintien du flux (valeur L) et le % de lampes LED en fonctionnement (valeur B). La durée de vie d’une lampe LED annoncée à 50000 heures L80 B10 : L80 signifie qu’un minimum de 80% du flux lumineux sera maintenu pendant une période définie compte tenu de la température ambiante maximale B10
signifie qu’un minimum de 90% des luminaires dans une installation répondra au niveau de maintien du flux lumineux défini. Ces données permettent de comparer la qualité et la longévité de 2 produits qui seraient à priori équivalent en affichant une durée de vie égale.

Flux lumineux qui atteint le plan de travail sans être réfléchi sur des murs, sur le plafond ou dans le luminaire lui-même.

Éclairage reflété par des surfaces ou dans le luminaire avant d’atteindre la zone de travail. La réflexion est ainsi généralement inférieure à l’intensité et à l’éclairement.

L’éclairement caractérise la quantité de lumière reçue par une surface. L’éclairement s’exprime en Lux (1 Lux = 1 lumen par mètre carré). 

A titre d’exemple, un beau clair de lune donne un éclairement de 1lux environ sur une surface dégagée alors qu’un soleil d’été à midi produit sur la même surface 100000lux.

C’est le rapport entre la puissance consommée de la lampe (ampoule), ou du luminaire et la quantité de lumière qu’il/elle produit. L’efficacité lumineuse est indiquée en lumens par Watt (lm/w). Plus ce rapport est élevé, plus le produit est efficace.

Cet indicateur permet une fois encore de comparer 2 produits qui semblent similaires.  Par exemple, 2 produits à 1000lm, produit A, 10w et produit B 15w. L’efficacité de A est 100lm/w et celle de B de 67lm/w. A est donc plus efficace que B.

Le flux lumineux, souvent appelé “éclat de lumière” correspond à la quantité de lumière totale émise par une source dans toutes les directions. Elle est exprimée en lumen (lm).

Aussi appelé angle de diffusion, il caractérise l’angle selon lequel l’intensité de la lumière est d’au moins 50% par rapport au faisceau central.

C’est l’indice de protection contre les chocs mécaniques. Il est exprimé en joules.

Indice IK

Le rendu des couleurs représente la capacité d’une lampe à restituer les couleurs des objets qu’elle éclaire. Il est symbolisé par un nombre allant de 45 à 100 et précédé des lettres IRC (CRI en Anglais) ou RA (sigle international).

L’indice optimal est de 100 (lumière du soleil) et correspond à une lumière qui restitue toutes les nuances de couleurs. Il conviendra donc de privilégier des indices élevés (IRC95) pour des zones comme les contrôles qualité ou l’imprimerie. Ces indices seront aussi recherchés dans les bijouteries et musées.

C’est la densité de flux projeté dans une direction donnée. Elle s’exprime en Candéla (cd).

Les lampes ou luminaires dimmables possèdent des drivers capables via une télécommande ou un variateur de faire varier l’intensité lumineuse. Cette fonctionnalité peut s’avérer importante quand on cherche à faire des économies d’énergie et ne pas laisser des luminaires allumés à 100% quand personne ne requiert cet éclairage.

Classification qui identifie la protection d’une lampe ou d’un luminaire contre les corps étrangers solides et l’eau. Le premier chiffre correspond à la protection contre les corps étrangers solides et le second chiffre la résistance à l’eau. 

Classification IP

C’est l’unité de mesure de la température de couleur. Plus la température est basse, plus la lumière est dite “chaude” tirant sur l’orange, plus elle est élevée, plus elle est dite “froide” et tire sur le bleu.

Température de couleur

Efficacité lumineuse d’un lumineuse : quantité de lumière produite par rapport à la puissance consommée.

Unité de mesure de la luminosité

C’est la mesure du “brillant de surface” lorsqu’un observateur regarde dans la direction de la surface. Elle est mesurée en candélas par mètre carré (cd/m²) ou au pied carré et était anciennement dénommée “luminosité photométrique”.

Unité d’éclairement ou de lumière frappant une surface. Un lux est égal à un lumen par mètre carré. Dix lux équivalent à un pied-bougie.

Composant d’un ballast électromagnétique qui est entouré par la bobine. Le noyau est constitué de plaques d’acier ou d’un matériau de ferrite solide.

Mesure des quantités de lumière et éléments connexes

Quantité d’énergie consommée par la lampe (ampoule ou tube) et son appareillage pour son bon fonctionnement. Elle se mesure en Watts

Bloc électronique servant à alimenter et à amorcer les lampes à décharge

Ratio de lumière réfléchie par une surface par rapport à la lumière qui frappe cette surface

L’efficacité d’une source lumineuse est simplement la fraction de l’énergie électrique convertie en lumière autrement dit, les watts de lumière visible produite pour chaque watt de puissance électrique sans se soucier de la longueur d’onde dans laquelle l’énergie est rayonnée.

A titre d’exemple, une lampe à incandescence de 100w convertit 7% de l’énergie électrique en lumière alors qu’une lampe à décharge en convertit de 25% à 40%

Bloc électrique permettant de changer la tension. A l’entrée; du 230V, en sortie, du 12V, du 24V, du 36V, ….

Les transformateurs sont principalement utilisés pour les dichroiques G4, G5.3, G53 …

Dans le cas de la LED, vérifiez que votre transformateur soit hybride c’est à dire halogène/LED

C’est la mesure du taux d’éblouissement produit par la luminosité dans un environnement donné. L’UGR régule les normes acceptables dans certains environnements (par exemple, dans un bureau ou lieu de travail, la norme indique que les luminaires installés doivent avoir une UGR <19, pour le médical, la préconisation est une UGR <19 voire dans certains blocs <10)

Appareillage servant à faire varier l’intensité lumineuse d’une lampe ou d’un luminaire

Unité de mesure de la puissance électrique

Share this content:

3 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour tout renseignement : accueil@novalamp.fr

+33(0)5 55 31 03 31